La recherche

Neurofeedback a fait en 2006-2008 l’objet d’une étude pour le traitement du Trouble du Déficit de l’Attention et de l’Hyperactivité (TDAH) au laboratoire de neurosciences fonctionnelles et pathologies du CHU d’Amiens. Une étude comparative entre le Neurofeedback et le Méthylphénidate (Ritaline) chez 170 enfants TDAH est actuellement en cours (2016) au CHU de Montpellier, Lille et Bordeaux.
L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris poursuit ses recherches sur les effets du Neurofeedback et l’épilepsie

Le déroulement d'une séance

Le praticien pose des capteurs au niveau des oreilles et du crâne. Ces capteurs enregistrent uniquement l'activité électrique du cerveau. Vous pouvez vous allonger ou vous asseoir confortablement dans un fauteuil. Vous vous détendez en écoutant la musique et pouvez même somnoler pendant la séance. Vous êtes plongé dans une ambiance de calme et de détente.

Le neurofeedback chez nos amis, les animaux

Le neurofeedback est bénéfique pour les animaux. Il est en effet possible de faire une séance de neurofeedback sur les chevaux, chiens, chats et autres animaux.
Ce système permet à l'animal de se détendre. Il devient plus heureux et stable dans son comportement. Le neurofeeback peut aider en cas de trouble du comportement, de stress, d'angoisse et de déprime. Le praticien pose les capteurs au niveau des oreilles et du front, il fait une séance ordinaire comme sur un être humain. Généralement, le temps d'une séance pour un animal est de 15 minutes.
Site créé par l'Agence Arnography       © Copyright 2019 - Justin Cuzin
phoneenvelopelocation-arrow